On utilise trop facilement le terme de 'légende' dans le milieu du rock. Mais là, quand même, pardon M'sieurs 'dames, difficile d'éviter le terme. Il fait partie des pères fondateurs du rock'n'roll, de ceux qui l'ont tout simplement créé au milieu des années 50, à partir des fameux Sun Studios de Memphis. Il y avait alors Elvis Presley, Johnny Cash, Carl Perkins, Roy Orbison... et Jerry Lee Lewis, avec son 'Great Balls of Fire', notamment. Ben les cocos, CA c'est une vraie légende. Ce d'autant plus qu'il est le dernier survivant de cette époque. Tous les autres tous partis, mais lui, qui a eu une vie peut-être aussi mouvementée et dissolue que tous les autres réunis, est encore et toujours là à 75 ans, à donner des concerts et à sortir des disques. A ce sujet, on relèvera qu'il a sorti ces dernières années deux fabuleux albums de duos avec des invités dont personne d'autre n'oserait rêver, qu'il s'agisse des Rolling Stones, de Bruce Springsteen, ou encore d'Eric Clapton, Willie Nelson, Slash, Ringo Starr, B.B. King, etc.. Le premier des deux, paru en 2006, s'intitulait fort à propos 'Last Man Standing'. Mais c'est en soutien du dernier né ('Mean Old Man'), paru en 2010, que le Bad Boy of Rock'n'Roll (allez voir sa bio sur le net et vous verrez que ça n'est pas trop usurpé, comme surnom...) a repris la route pour une tournée européenne en cette fin d'année.


Tes deux derniers albums sont des albums de duos avec des castings incroyables : comment as-tu choisis tes invités ?

Jerry Lee Lewis : C'était un travail d'équipe. Certaines personnes qui figurent sur l'album sont des gens qui ont entendu parler de ce qu'on était en train de faire et ont demandé s'ils pouvaient également être sur l'album. C'était juste une poignée de mes amis avec qui on s'est réuni et on a fait de la musique. C'est ce qu'on adore faire. On a eu un super moment.


As-tu une chanson préférée ou un duo qui serait plus spécial pour toi que les autres ?

En fait, je les aime toutes et je n'aime pas faire de favoritisme, alors je ne vais rien dire...


Tu a vécu beaucoup de coups durs dans ta vie, mais tu es toujours là aujourd'hui, prêt à embarquer pour une tournée européenne : où trouves-tu cette force ?

Je ne peux pas l'expliquer. C'est une relation personnelle que j'ai avec Dieu et avec ma famille et mes amis qui me permet de continuer. Je ne sais pas ce que je ferais d'autre, de toute manière. Cette vie est tout ce que je connais.


Ta biographie sur ton site web dit que tu n'as que rarement pu bénéficier de ton travail sous la forme de royalties à cause d'une suite sans fin de procès, de vol de tes droits et d'inattention aux détails : Est-ce que tu pars toujours en tourneé pour le plaisir ou est-ce que c'est plutôt pour 'payer les factures' ?

Je pars en tournée parce que j'aime travailler. Est-ce que tu travailles seulement pour payer tes factures ?


Tu étais là quand le rock'n'roll est né. Tu étais même de ceux qui lui ont donné naissance. Tu es désormais le 'dernier homme debout' de cette époque : quel est ton sentiment au sujet du rock'n'roll d'aujourd'hui ? T'y sens-tu connecté ?

Je me sens connecté à mon style de Rock and Roll. Beaucoup de la musique d'aujourd'hui s'est éloignée du bon Rock and Roll de base. Je joue toujours du Rock, du Blues, du Boogie Woogie et de la Country comme je l'ai toujours fait.


Quelle a été la meilleure décision que tu as prise dans ta carrière ? Et la pire ?

J'ai peut-être fait certains mauvais choix, mais je pense réellement que je ferais presque tout de la même façon si je devais le faire à nouveau. Je fais ce que je sens que je dois faire. Si ça tourne bien, alors c'est super, mais je dois faire ce que je dois faire.



FICHE CD 

Nom de l’album : «Mean Old Man»

Label : Universal / Verve Music Group

Website : www.jerryleelewis.com


Gilles Simon Photographies